Plein ecran

Laïcité, immigration : le Québec durcit sa ligne et mène une politique opposée à celle portée par le PM canadien Trudeau (MàJ)

17/06


Deux projets de loi controversés ont été adoptés par le gouvernement centriste de la province francophone. Une politique opposée à celle portée par Trudeau.

(…) Après une journée de débats parfois acrimonieux, les députés ont adopté un texte sur la laïcité de l’État qui prévoit d’interdire le port de symboles religieux à plusieurs catégories de fonctionnaires en position d’autorité, dont les policiers, les juges, les avocats, les gardiens de prison et les enseignants.

(…) Le chef par intérim du parti libéral du Québec (opposition), Pierre Arcand, a, pour sa part, déploré « un autre jour triste pour le Québec. Le Québec sera l’unique endroit en Amérique du Nord où des gens se verront retirer des droits. »

Projet de loi sur l’immigration

Le texte prévoit une réforme du processus de sélection des candidats, qui sera désormais basée sur l’adéquation des compétences professionnelles avec les besoins de main-d’œuvre du Québec. Cette loi va entraîner l’annulation de 18 000 dossiers de candidature, qui touchent au total quelque 50 000 personnes. Ces dossiers avaient été déposés sous l’ancien système, basé sur le principe du premier arrivé premier servi. Ces candidats à l’immigration vont devoir déposer une nouvelle demande dans le cadre du nouveau système. Le gouvernement provincial a promis que les délais de traitement des dossiers pour les travailleurs qualifiés passeraient de 36 à 6 mois grâce à cette réforme.

Le Point


En lien :

Canada : Les résultats d’un sondage indiquant que 63% des Canadiens veulent moins d’immigration inquiètent le ministre Ahmed Hussen

 

Combourg (35) : un pompier et deux gendarmes violemment agressés en pleine intervention par une bande de "jeunes"
Le personnage de Goose au cœur d'une nouvelle polémique sexiste dans le film "Captain Marvel"

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu