Plein ecran

Les autorités chinoises délaissent la voiture électrique pour développer le véhicule à hydrogène

15/06

Les véhicules électriques fonctionnant avec des batteries sont-ils déjà dépassés ? La Chine est déjà en train de préparer le coup d’après, avec les véhicules à pile à combustible. Il y a quelques jours, un haut responsable du régime, Wan Gang, a été très clair : « Nous devons créer une société de l’hydrogène », a-t-il déclaré sur la chaîne de télévision Bloomberg.

Si ces propos sont passés inaperçus, l’homme occupe pourtant une position-clé dans les choix stratégiques de la Chine. Vice-président du Conseil national pour l’élaboration des politiques, c’est lui qui planifie à long terme les orientations de l’économie chinoise. Et c’est d’ailleurs lui qui, il y a une vingtaine d’années, avait convaincu le gouvernement de parier sur… le véhicule électrique à batteries.

Aujourd’hui, la Chine est le premier marché au monde avec plus d’un million de véhicules électriques à batterie en circulation. C’est aussi le plus important fabricant de batteries. […]

En décrétant que l’hydrogène allait devenir la nouvelle priorité nationale, la Chine va investir en masse. Wan Gang estime que le véhicule à hydrogène n’a pas encore trouvé sa place en raison des coûts et d’obstacles industriels. « Nous allons surmonter tous les problèmes qui ont empêché le développement du véhicule à pile à combustible », promet-il.

En mars dernier, le gouvernement a coupé les aides accordées jusqu’alors aux véhicules électriques pour consacrer ses ressources au développement des véhicules à pile à combustible. […]

Le Parisien

Complément :

En mai Bruno Le Maire annonçait un projet européen qualifié d’ « Airbus des batteries »

Madrid bascule à droite grâce à une alliance allant du centre à l'extrême droite
Procès aux Pays-Bas de l'Italo-Zimbabwéen qui a tué Leonore, une étudiante allemande

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu