Plein ecran

Procès aux Pays-Bas de l’Italo-Zimbabwéen qui a tué Leonore, une étudiante allemande

15/06

Que s’est-il passé dans cet appartement partagé situé à Emmen (Pays-Bas) dans la nuit du 2 au 3 septembre ? C’est là que Leonore Prothmann, étudiante saxonne de 20 ans, a trouvé la mort.

Hier a débuté le procès de Michael N., son colocataire de 20 ans. Il avait à l’époque reconnu les faits, mais ses parents redoutent que cet étudiant soit condamné à une peine clémente.

« À vrai dire, il n’aurait absolument plus dû être là », nous déclare Rico, 51 ans, le père de Leonore qui habite Weißwasser [Saxe].

« Leonore avait repris le vendredi la chambre de la colocation à un ami, dont le colocataire Michael voulait également partir. Le lundi, elle était morte. »

Michael, qui possède la nationalité italienne et aussi la nationalité zimbabwéenne, a fait alors lui-même le numéro d’urgence : »J’ai tué mon amie. »

Il aurait essayé dans la nuit de se suicider et Leonore l’en aurait empêché. L’accusation lui reproche de lui avoir planté un couteau dans le cou et de l’avoir étouffée avec un coussin.

Mais devant les juges, il a eu du mal à se souvenir de beaucoup de choses, il souffre de stress post-traumatique (SSPT) et est en chaise roulante depuis une chute en détention préventive. Il a cependant déclaré qu’il se sent responsable de la mort de l’étudiante et qu’il voulait prendre en charge les frais d’enterrement.

[…]

(Traduction Fdesouche)

Source

Les autorités chinoises délaissent la voiture électrique pour développer le véhicule à hydrogène
Ces insaisissables «mineurs marocains» qui hantent les villes françaises

Commentaires

X
Accueil
Menu