Plein ecran

Les juges ordonnent à la ville de Coblence (All.) de revenir sur l’interdiction du burkini dans les piscines municipales (MàJ)

14/06

Le tribunal administratif supérieur de Rhénanie-Palatinat a provisoirement annulé une interdiction du burkini dans les piscines municipales de Coblence. Cette interdiction, inscrite dans le règlement des piscines, va à l’encontre du principe constitutionnel d’égal traitement pour tous, a jugé le tribunal lors d’une procédure d’urgence, selon un communiqué publié vendredi à Coblence. La plaignante est ainsi dès à présent autorisée à retourner à l’eau en burkini, un maillot de bain couvrant tout le corps.

Cette musulmane [une demandeuse d’asile syrienne selon le journal autrichien Krone] avait expliqué que les médecins lui avaient conseillé, en raison d’une maladie du dos, d’aller à la piscine pour soulager ses douleurs. Sa foi ne lui permet de nager qu’en burkini.

Le conseil municipal de Coblence avait décidé à une courte majorité que les baigneurs ne pouvaient nager qu’en slip de bain, en maillot de bain, en bikini ou en shorts de bain […]

Le nouveau règlement de la baignade, entré en vigueur début 2019, avait fait grand bruit dans toute l’Allemagne.

(Traduction Fdesouche)

Märkische Allgemeine

L'avocat de Frederic Péchier dément toute connivence avec le juge
La députée anti-PMA Agnès Thill convoquée en vue de son exclusion de LREM

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu