Plein ecran

Suède : 90 % des migrants marocains se disant « mineurs » sont en réalité des adultes, révèle la police suédoise

13/06

D’après un nouveau rapport, 90 % des migrants marocains « mineurs » venus en Suède ces dernières années étaient en réalité des adultes.

Christian Frödén, chef de groupe à la police des frontières de Stockholm, s’est félicité de la coopération avec la police marocaine qui a permis à ses homologues suédois d’accéder aux bases de données d’empreintes digitales : « Quand nous identifions les migrants, ils quittent le pays et vont dans d’autres villes européennes, comme Barcelone ou Paris. Ils ne veulent pas que la police sache qui ils sont parce qu’ils peuvent alors être punis et expulsés vers le Maroc. »

Ni la police ni l’Etat ne disposent de chiffres précis sur le nombre de mineurs marocains non accompagnés actuellement en Suède, un grand nombre d’entre eux entrant illégalement dans le pays. Cependant, les tests d’empreintes digitales montrent que seuls 10% des migrants « mineurs » contrôlées ont moins de 18 ans. Le reste étant plus vieux que ce qu’ils ont déclaré.

Ali, 22 ans, un migrant marocain qui mentait sur son âge, est venu en Suède l’année dernière en prétendant qu’il avait 16 ans.

Ali a déclaré à SVT que d’autres migrants l’avaient encouragé à mentir sur son âge afin d’avoir une meilleure chance d’obtenir des prestations sociales du gouvernement suédois. La base de données marocaine d’empreintes digitales a prouvé qu’il était un adulte. Aujourd’hui, il vit dans la rue, commettant des délits pour gagner sa vie.

SVT

L’héritier de Charles Trenet porte plainte contre le rappeur Nick Conrad
Lutte contre les groupuscules d'extrême droite : un rapport parlementaire met en garde contre une « nouvelle tentation terroriste d'ultra-droite »

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu