Plein ecran

Tareq Oubrou : « Le musulman ne doit pas s’exposer »

13/06

L’imam de Bordeaux appelle les musulmans à modifier leurs pratiques religieuses, y compris l’organisation de la prière. Pour mieux s’intégrer.

Son obsession : préserver la place de l’islam dans l’espace français, quitte à le transformer. Pour ce théologien passé par le soufisme et les Frères musulmans, l’islam est aujourd’hui en danger. Contrairement à ce que pourraient faire croire la multiplication des femmes voilées et le développement des pratiques communautaires, trop de musulmans modérés abandonnent aujourd’hui une religion jugée impossible à pratiquer correctement dans la société occidentale. Une religion trop exigeante, voire trop violente. La solution ? Se faire oublier, ou presque, assure-t-il dans son nouveau livre Appel à la réconciliation (Plon)*. Comme il l’explique, il ne s’agit pas seulement de lutter contre un islam revendicatif en opposition avec les valeurs de la République, mais d’accepter de modifier certains rites dont la pratique est mal acceptée dans la société française. Une inflexion autorisée par les textes, selon lui, et qui permettrait aux musulmans d’être plus heureux, car mieux intégrés.

Lire l’interview de Tareq Oubrou sur Le point

Paris : Un "usager" fume du crack dans une rame de métro à 9 heures du matin avant de se livrer à de la mendicité agressive
Marseille : un homme de 23 ans, attaqué chez lui, meurt en tombant du 7e étage

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu