Plein ecran

Alfortville (94) : sans-papiers et intérimaires à Chronopost « On est les nouveaux esclaves »

11/06

Ils étaient une cinquantaine, avec le collectif de défense des sans-papiers de Vitry, et les syndicats SUD-PTT, mobilisés ce mardi pour obtenir des papiers. 

Ils se lèvent en plein milieu de la nuit, traversent pour certains l’Ile-de-France, marchent vingt minutes depuis la gare Pompadour avant d’arriver à l’agence Chronopost d’Alfortville (Val-de-Marne). Là, dans cet entrepôt, ces intérimaires, originaires du Mali, du Sénégal, de Guinée, de Mauritanie… déchargent les camions et trient les colis, de 3 heures du matin à 7 h 30. Leur quotidien depuis des mois, pour certains, quinze jours pour d’autres. Tous sont sans-papiers. Ce mardi, ils ont dit stop et se sont mis en grève, pour obtenir leur régularisation, avec le soutien du collectif des travailleurs sans-papiers de Vitry et les syndicats SUD-PTT et Solidaires. (…)

leparisien.fr

Parmi les nouveaux sites du Loto du Patrimoine, une mosquée et un minaret à rénover à Mayotte
NBA : les stats avancées, un « sous-entendu raciste » selon un journaliste d'ESPN

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu