Plein ecran

Ubisoft lance un jeu inspiré du Brexit « où les citoyens sont appelés à combattre l’extrémisme et libérer Londres et le monde de la tyrannie »

11/06

Présent à l’E3, plus gros salon au monde du jeu vidéo, à Los Angeles, Ubisoft a présenté le troisième opus de la franchise Watch Dogs.

Watch Dogs Legion, dont la sortie est prévue en mars 2020, se déroule dans un Londres futuriste où l’automatisation et l’intelligence artificielle détruisent l’économie et où les cryptomonnaies ont remplacé la livre sterling. Le crime organisé et des groupes extrémistes contrôlent le gouvernement dans une ville constamment surveillée par des drones.

« Nous voulions créer un jeu qui fasse écho au monde dans lequel nous vivons (…). Votre mission est de bâtir la résistance contre l’émergence d’un régime totalitaire », a indiqué Alexandre Parizeau, du studio Ubisoft à Toronto (Canada).

Le directeur des créations Clint Hocking a décrit l’univers de ce jeu comme étant un Royaume-Uni post-Brexit arrivé à un tournant politique, où les citoyens sont appelés à combattre l’extrémisme et « à libérer Londres et le monde de la tyrannie ».

« L’histoire a déjà montré que ce qu’il se passe à Londres est une bonne indication de notre avenir », a-t-il ajouté.

Le télégramme

Grèce : Naufrage d'une embarcation de migrants au large de Lesbos, 6 morts et 57 rescapés
"Tu l'as vue la nana ?" : les chroniqueurs Daniel Riolo et Jérôme Rothen écartés de l'antenne de RMC après avoir tenu des propos "sexistes" au sujet de l'affaire Neymar (MàJ)

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu