Plein ecran

Liban : Un ministre provoque un tollé en préconisant la préférence nationale à l’embauche

10/06

Le ministre libanais des Affaires étrangères, Gebran Bassil, a de nouveau appelé lundi à donner la priorité aux Libanais sur les étrangers sur le marché du travail et s’est défendu de tout racisme, réitérant des propos qui ont soulevé une tempête de protestations durant le weekend.

 

« Il est du devoir de chaque pays de donner la priorité à ses ressortissants sur le marché de l’emploi. Tous les pays, dont le Liban et l’Arabie saoudite, distinguent leurs ressortissants des étrangers à travers des lois. Ceci n’est pas du racisme », a déclaré M. Bassil lors d’une conférence […].

Samedi, le chef de la diplomatie libanaise avait déjà déclaré qu' »il est naturel que nous défendions la main d’œuvre libanaise face à toutes les autres, qu’elles soient syrienne, palestinienne, française, saoudienne, iranienne ou américaine« , lançant « les Libanais avant tout ! »

Ces propos ont soulevé une tempête de protestations sur les réseaux sociaux et le hashtag « Le ministre des Affaires étrangères doit être démis de ses fonctions » figurait en tête des tendances lundi […].

 

« Ce n’est pas du racisme »
D’autres propos de M. Bassil sur les réfugiés syriens et palestiniens avaient également fait polémique durant le weekend […].

« Certains nous accusent de racisme parce que leur appartenance libanaise n’est pas assez forte pour qu’ils comprennent ce que nous ressentons », avait-il déclaré […]. « Certains ne comprennent pas que notre libanité est au-dessus de tout. Elle est inscrite dans notre ADN. Notre appartenance libanaise est une appartenance à une civilisation, une histoire et une nation », avait-il ajouté, exprimant par la même occasion son refus de voir le Liban accueillir des déplacés aussi bien que des réfugiés.

 

Lundi, M. Bassil s’est à nouveau défendu de tout racisme. « Lorsque nous défendons le droit de notre peuple, nous sommes des patriotes. C’est tout ce que j’ai voulu dire… »

 

L’Orient Le Jour

"Tu l'as vue la nana ?" : les chroniqueurs Daniel Riolo et Jérôme Rothen écartés de l'antenne de RMC après avoir tenu des propos "sexistes" au sujet de l'affaire Neymar (MàJ)
La Turquie appelle l’Occident à une action plus ferme contre la montée des attaques islamophobes

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu