Plein ecran

Comment la compassion est désormais liée à la couleur de peau

08/06

Aux États-Unis, le concept de « privilège blanc », plutôt que d’aider à la lutte contre le racisme, diminue l’empathie à l’égard des Blancs pauvres.

J’ai récemment participé à un événement qui œuvre à réduire l’isolement social et à créer des liens entre Américains. Au cours des tables rondes, plusieurs militants allaient décrire les effets du racisme sur leurs vies et leurs communautés. À un moment donné, après plusieurs témoignages similaires, une femme blanche, Adkins, a évoqué son propre travail : collecter des fonds pour fournir du soutien post-traumatique aux personnes touchées par des tragédies.

Sans doute parce que plusieurs intervenants avaient parlé du racisme et de questions liées au privilège blanc, Adkins a mentionné ce qu’elle percevait comme ses propres avantages ethniques. « J’avais suivi le mode d’emploi à la lettre (…) J’ai fait tout ce qu’il fallait faire. Je suis allée à l’université et je n’arrête pas de penser au privilège blanc, pardon, mais c’est tout ce qui me passe par la tête là tout de suite, c’était du privilège blanc de A à Z », a-t-elle déclaré en se remémorant sa vie de membre de la classe moyenne dans un quartier huppé.

Puis Adkins a expliqué ce qui l’a menée au travail social, lorsque celui qui était à l’époque son mari avait tué ses deux fils avant de se suicider. On ne peut qu’imaginer la souffrance qui fut la sienne. Et pourtant, elle se considérait toujours comme privilégiée en raison de sa race. Je me suis demandé comment quelqu’un qui avait vécu une telle tragédie pouvait se considérer comme « privilégié ». Oui, cette femme disposait de suffisamment d’argent pour faire nettoyer sa maison et enterrer ses proches. Mais quasiment tout le monde a de quelconques avantages dans la vie.

(…) Des études récentes observent une forte augmentation du nombre de suicides chez les Blancs de la classe ouvrière. En 2017, le taux de suicide chez les Blancs aux États-Unis était de 17,8 sur 100 000 ; pour les Hispaniques, il était de 6,9, de même pour les Afro-Américains, de 6,9. Le seul groupe avec un taux de suicide plus élevé que les Blancs était celui des Amérindiens, avec 22,2 pour 100 000.

(…) En Amérique, les Blancs ont tendance (en moyenne) à être plus individualistes sur un plan culturel, tandis que les membres des autres groupes (toujours en moyenne) ont tendance à manifester davantage de valeurs sociales et collectivistes.

(…) Le Point

Chine : l'armée de terre cuite de Qin serait l'oeuvre d'artistes grecs
Avignon (84) : un jeune homme de 21 ans tué par balles

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu