Plein ecran

Paris : l’incendie cachait un double meurtre et un litige autour d’un mariage blanc

08/06

Un Marocain de 40 ans a été mis en examen et écroué le 22 mai, soupçonné d’avoir tué une mère et sa fille à Paris en maquillant son crime en incendie. La piste d’un litige autour d’un mariage blanc est privilégiée.

Deux corps -une mère de 46 ans et sa fille de 13 ans- étendus côte à côte sur un lit. Des flammes qui lèchent la chambre à coucher et s’étendent jusque dans le salon. Lorsqu’ils pénètrent dans cet appartement du neuvième étage rue de l’Ourcq (Paris XIXe), ce 14 mars après-midi, les sapeurs-pompiers découvrent une scène laissant penser à un incendie accidentel. (…)

Deux mois et demi plus tard, les investigations minutieuses menées par les enquêteurs du 2e district de la police judiciaire de Paris ont conduit à un rebondissement. Un ressortissant marocain de 40 ans a été interpellé le 21 mai à Montfermeil (Seine-Saint-Denis). Connu au Maroc pour des faits de violences, mais inconnu en France, le suspect a été mis en examen le lendemain pour « homicides volontaires », dont l’un sur mineur de moins de 15 ans, « destruction de bien d’autrui par incendie » et placé en détention provisoire.  Selon des sources proches du dossier, il est soupçonné d’avoir commis ce double meurtre après un projet de mariage blanc qui a mal tourné. En situation irrégulière, l’homme cherchait à obtenir la nationalité française par alliance. (…)

leparisien.fr

Europe : la peste porcine africaine se répand depuis l'Asie
Vigneux-sur-Seine (91) : rassemblement de Frères Musulmans à la mosquée

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu