Plein ecran

Rouen (76) : réfugié politique en France, un imam acheminait des migrants en Angleterre (MAJ : 3 ans de prison)

04/06

04/06/2019


C’est probablement l’épilogue d’une enquête longue et minutieuse. Le 30 avril, l’imam de la mosquée de Rouen, réfugié politique, et un de ses fidèles ont été interpellés en Normandie, soupçonnés d’avoir facilité le passage de migrants en Grande-Bretagne.

Selon les investigations, les deux hommes, âgés de 39 et 29 ans, ont organisé plusieurs traversées illégales de la Manche depuis le 27 décembre 2018. Toutes au départ du littoral nordiste, entre Bray-Dunes et Audresselles. Ils reconnaissent aussi avoir mis à disposition entre six et sept pneumatiques à des migrants en quête de l’Eldorado britannique.

[…]En attendant, et malgré la demande de maintien en détention par le parquet, les deux hommes sont laissés libres

[…]

La Voix Du Nord


03/06/2019

Lundi 3 juin 2019, alors qu’il tournait des images d’une mosquée à Petit-Couronne, près de Rouen (Seine-Maritime), un journaliste a été agressé. Un individu a été interpellé.

Lundi 3 juin 2019, en début d’après-midi, un journaliste de France 3 Normandie a été agressé alors qu’il était en train de tourner des images de la mosquée As-salam, 110 rue du Général-Leclerc, à Petit-Couronne, près de Rouen (Seine-Maritime).

« Notre collègue a été insulté et molesté sans raison alors qu’il effectuait son travail sur la voie publique devant la mosquée de Petit-Couronne près de Rouen. Sa caméra a également été détériorée », explique France 3 Normandie dans un communiqué.

Les images tournées devaient servir à illustrer un sujet sur le procès de l’imam de cette mosquée. L’audience se déroulait au tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), lundi 3 juin 2019. L’imam est soupçonné, avec l’un de ses fidèles, d’avoir organisé des traversées clandestines dans la Manche avec des bateaux pneumatiques.

Actu.fr

La diatribe féministe de Sadiq Khan contre Trump, sponsorisée par Elle, fait un flop (70% d'avis négatifs sur Youtube)
Zemmour : "Le Grand remplacement est en marche, c'est évident pour tout le monde (...) Il faut arrêter les flux, renvoyer les délinquants, chômeurs, supprimer le droit du sol" (MàJ)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu