Plein ecran

Italie : le chef du Parlement dédie la Fête de la République aux migrants et aux roms, Salvini furieux: « Moi je la dédie aux Italiens »

03/06

Tandis que les troupes défilent via dei Fori Imperiali, dans les tribunes, le ministre de l’Intérieur, Matteo salvini, pianote sur son téléphone. Le défilé n’a pas encore pris fin, que déjà le tweet est publié, et il a pour cible le président de la Chambre, Roberto Fico [Mouvement 5 étoiles], qui assiste au défilé à quelques mètres de lui: « Moi, écrit-il, je dédie la Fête de la République à l’Italie et aux Italiens. » Fico, avant le début de la cérémonie, avait dédié la Fête aussi « aux migrants qui se trouvent sur notre territoire, aux Roms et aux Sinté.« 

[…]

A la fin, sous le soleil cuisant de la première journée estivale de l’année, bain de foule et selfies pour Salvini et pour le Premier ministre Giuseppe Conte. En attendant l’arrivée du chef de l’Etat […], Fico se confie aux journalistes, et on comprend très vite où il veut en venir. « Cette Fête, dit-il, est dédiée à tous les Italiens, aux migrants qui se trouvent sur notre territoire, aux plus faibles, aux roms, aux sinté. C’est ça la force de notre République: ne pas faire de différences entre les sexes, les races ou les religions, car sous ce coin de ciel qui s’appelle l’Italie, le même drapeau flotte pour tous. »

Une sortie qui a évidemment déchaîné Salvini, seul à ne pas porter de cravate à la tribune officielle. Après sa première réponse par tweet, il est descendu parmi les journalistes à la fin de la parade et en a rajouté une couche: « Ceci, rappelle-t-il, est la Fête des Italiens, pas celle des rom et des immigrés. Dans les camps rom, la légalité il n’y en a pas beaucoup, alors je préfère fêter nos militaires. Là on a des gens qui risquent leur vie pour défendre l’Italie, et entendre un président de la Chambre dire que c’est la fête des migrants et des roms, ça a de quoi énerver, et c’est une faute aussi envers ceux qui ont défilé. »

ANSA

 

« Moi je dédie la Fête de la République à l’Italie et aux Italiens, à nos hommes et femmes en uniforme qui, avec courage et passion, défendent la sécurité, l’honneur et l’avenir de notre Pays et de nos enfants.« 

 

Automobile : supprimer des places de stationnement pour diminuer le nombre d’accidents
Grèce : victoire écrasante de la droite aux élections locales

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu