Plein ecran

Saint-Étienne (42) : condamné pour avoir agressé et menacé de mort 5 contrôleurs, Larbi se défend en invoquant du racisme

30/05

Dimanche, un homme de 51 ans s’en est pris à des contrôleurs de la STAS, à l’arrêt du tram place Bellevue. Il se défend en invoquant du racisme. Six mois ferme, il part en prison.

À la barre, Larbi Sahraoui se tient mains croisées dans le dos. Dimanche, à l’arrêt du tram place Bellevue , il s’en est pris à cinq contrôleurs de la STAS. Des menaces de mort, en mimant un geste d’égorgement. Puis un coup de tête à l’un des agents vérificateurs, qui a eu le nez cassé.

Deux de ses collègues ont également été blessés dans la mêlée qui a suivi. Le pire est que le prévenu, voyageant sans titre de transport, venait de bénéficier de l’indulgence des contrôleurs qui avaient décidé, après un petit sermon, de ne pas le verbaliser. Mais Sahraoui a une autre version.

« Quand je suis parti, j’ai entendu dans mon dos : c’est toujours les blacks qui sont en fraude. Ça ne m’a pas plu. J’y suis retourné, ils m’ont encerclé. Je me suis défendu, c’est tout ».

(…) Le Progrès

Inquiétude grandissante des médias après les convocations de journalistes à la DGSI
La Coupe d'Afrique des Nations enflamme les banlieues

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu