Plein ecran

Grande-Bretagne : l’eurodéputé écologiste prônera la tolérance, l’intégration et l’antiracisme à Bruxelles

30/05
Magid Magid Magid est devenu célèbre en tant que maire de Sheffield sur un programme d’espoir et d’antiracisme dans sa ville. Un an plus tard, il vient d’être élu premier eurodéputé vert du Yorkshire et du Humber. Nous l’avons suivi sur le chemin de la campagne et nous avons découvert comment il a fait passer son message et ce qu’il fera à Bruxelles – aussi longtemps que durera son nouveau poste.

Qui est-ce ? Etiqueté comme le « maire le plus cool de Grande-Bretagne » par les médias britanniques, Magid Magid, 29 ans, est devenu dimanche le premier député européen écologiste du Yorkshire. Dans cette région du nord-est de l’Angleterre, son parti a battu les conservateurs et les travaillistes. Il signe ainsi la meilleure performance des Verts depuis trente ans, analyse le quotidien local Yorkpress (en anglais). Arrivé enfant de Somalie avec sa famille pour fuir la guerre en 1994, Magid Magid affirme avoir été « accueilli à bras ouvert » à Sheffield. Il n’a jamais quitté la ville, en devenant même le maire en mai 2018. « Sheffield, putain qu’est-ce que je t’aime ! » a-t-il écrit sur Twitter en apprenant dimanche qu’un habitant sur quatre avait voté pour les écologistes.

Magid Magid aime bousculer les traditions. Il prône la tolérance, l’intégration sociale et la lutte contre le racisme. Il a notamment déclaré : « Par le simple fait d’être un immigré, Noir et musulman de surcroît, tout ce qu’abhorre le Daily Mail [un quotidien conservateur], j’espère que les gens vont pouvoir dire : ‘A Sheffield, nous ne faisons pas comme les autres, nous mettons en avant nos différences, et nous en sommes fiers‘. »

Signe distinctif ? Celui qui ne quitte pas son jean ni sa casquette à l’envers a beaucoup fait parler de lui l’année dernière en se mettant en scène lors du conseil municipal, un sombrero sur la tête. Objectif ? Afficher sa solidarité avec le Mexique, pour dénoncer la politique de Donald Trump. Il a d’ailleurs fait voter une interdiction de venue pour le président américain, instituant au passage une « journée de la solidarité mexicaine« , le 13 juillet.

Italie : "L'ange de migrants" élu au Parlement européen
Lampedusa (Italie) : 66 migrants partis de Libye ont débarqué sur l’île (MàJ : 103 à Lampedusa et 75 à Malte)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu