Plein ecran

Quels sont les prénoms interdits en Islam ?

29/05

 

Tous les prénoms ne sont pas autorisés en Islam. Certains sont interdits, et certains sont déconseillés.
La liste ne fait pas l’unanimité auprès des savants mais certains savants interdisent ou déconseillent notamment les prénoms suivants:

Ceux qui comportent une caractéristique au fait d’associer à Allah (soubhanou wa ta’ala), comme nommer quelqu’un «‘Abd » d’autre qu’Allah (« serviteur » ou « esclave » ou « adorateur ») ; par exemple : ‘Abd Al-‘Ouzzâ (serviteur d’Al-‘Ouzzâ), ‘Abd Al-Ka‘ba (adorateur de La Ka‘ba), ‘Abd Houbal (serviteur de Houbal), ‘Abd Ar-Raşoûl (serviteur du Messager), ‘Abd Az-Zouhayr (serviteur d’Az-Zouhayr).

Ce qui est propre à Allah et qui ne convient qu’à Lui, comme : Ar-Rahmâne, Al-Qouddoûs, Al-Mouhaymin, Al-Khâliq. On peut y assimiler : Malik Al-Amlâk (le roi des rois) et Qâdî Al-Qoudât (le juge des juges).

Les noms des démons, comme : ’Iblîs, Chaytân, Al-A‘war, Al-Walhân, Khinzab.

Les noms des pharaons et des tyrans, comme : Fir‘awn, Hâmân, Qâroûn.

Les noms qui sont propres au Coran, comme : Fourqâne.

Les noms qui sont propres aux mécréants, comme : Georges, Paul, Patrice, Yoûghourta, Maşinişa.

(…)

Djihadistes français condamnés à mort en Irak : les procès sont « équitables » estime Le Drian
Perpignan : jugé pour excès de vitesse, un marabout affirme être possédé par l’esprit de Schumacher

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu