Plein ecran

Cavaillon (84) : « Il me reproche d’avoir une femme chrétienne », deux coups de couteau

29/05

« Il faut imaginer la scène : je rentre du travail. Je dis bonjour et je prends deux coups de couteau ! Juste bonjour », martèle le substitut du procureur de la République. Le magistrat qui a requis trois années de prison et le mandat de dépôt n’arrive pas à croire que « Monsieur El Abib Algourch continue de nier les faits » devant le tribunal correctionnel d’Avignon hier, dans le cadre d’un jugement en comparution immédiate.  (…)

« Il me reproche d’avoir une femme chrétienne »

Les faits datent du 25 mai. Victime et prévenu partagent un appartement depuis quelques mois avec deux autres personnes qui sont des travailleurs étrangers comme eux. « Je ne crois pas que pour un simple bonjour on soit capable d’un tel déchaînement de violence », plaide Me Christelle Elineau-Yannakis, en défense. Car son client conteste tout. Selon lui, il n’a fait que se défendre contre un homme qui lui reprocherait de s’être marié à une « femme chrétienne. Je lui ai dit “laisse-moi, je suis fatigué parce que je fais le Ramadan” ». Il assure qu’il n’a fait que se défendre et que la victime a pu se blesser en tombant sur un bocal en verre ou dans les escaliers pendant la bagarre. « Le médecin a pourtant noté deux énormes plaies au couteau », souligne la présidente.

« Tout ce qu’il a dit c’est mensonge », maintient l’homme qui a été blessé dans le dos et à la main gauche : « J’ai juste dit bonjour ».

Manon Monmirel (LFI, suppléante d'Eric Coquerel) : "Que la France et tous les Français aillent niqu... leur mère"
Sondage présidentielles : Macron à 30 %, Marine Le Pen à 28 %

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu