Plein ecran

Aéroport de Toulouse. Abdelatif voulait embarquer avec un chargeur et des balles

29/05

Un homme a voulu embarquer, à Toulouse-Blagnac, en emportant un chargeur et des balles. Interpellé, il s’est expliqué dernièrement face à la justice. « Cet objet, il ne m’appartient pas ». Dans le box du tribunal correctionnel de Toulouse, la carrure d’Abdelatif est aussi massive que les charges qui pèsent contre lui.

Ce marocain de 48 ans, père de famille, a été arrêté en début de soirée. « Les agents de sécurité ont appelé la police aux frontières (PAF), car ils ont repéré dans votre bagage à main un chargeur avec 7 munitions de calibre 9-35. Vous alliez embarquer à destination de Malaga », énonce le président Glavany. Les fonctionnaires ont retrouvé dans la poche arrière d’un jean, soigneusement plié, le morceau d’arme.

Les explications données par le prévenu en garde à vue et à l’audience peinent à convaincre : « J’ai acheté ce vêtement à la sauvette en compagnie d’un ami, à qui je venais rendre visite. Le chargeur devait être dedans ! Ça paraît fou, mais c’est la vérité », avance le prévenu. Le passé judiciaire ne plaide pas en la faveur de cet homme, condamné en 1991 à Paris pour viol suivi de meurtre, également connu pour trafic de stupéfiants.

« La version des faits qu’il veut bien nous livrer me laisse dubitatif. Il a tenté de passer le filtre de sécurité au culot ! Ce chargeur, il doit bien s’associer à une arme, qui se trouve quelque part », soulève le procureur, qui requiert un an de prison ferme et 15 années d’interdiction de port d’arme.

(…) La Dépêche

Sondage présidentielles : Macron à 30 %, Marine Le Pen à 28 %
E. Macron : "Beaucoup me voy... voyaient la liste LREM beaucoup plus loin", "nous avons contenu les extrêmes", "le nationalisme serait peut-être le retour à la guerre"

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu