Plein ecran

Chant du coq, cloche, meuglement: un maire veut faire inscrire les bruits ruraux au patrimoine de l’Unesco

24/05

 

Un maire de Gironde souhaite protéger les bruits ruraux, qui font partie du « rythme de la campagne et des choses aussi riches que simples qui la composent », selon lui.

Bruno Dionis du Séjour, maire de la commune de Gajac, en Gironde, se lance dans la défense des bruits de la campagne, face à ceux qui souhaitent les faire taire. L’élu a écrit une lettre ouverte en mai aux parlementaires français pour que les bruits ruraux soient inscrits au patrimoine national, relève Le Figaro.

« Que le chant du coq, l’aboiement familier du chien, la cloche de l’église, le meuglement des vaches, le braiement de l’âne et le pépiement des oiseaux soient proclamés patrimoine national », écrit le maire de Gajac dans sa lettre.

États-Unis : arrestation d'un sympathisant du Hamas qui menaçait de faire sauter la Trump Tower
Pour les Rosa Parks de Grenoble, ne pas pouvoir choisir le sexe du médecin qui t’ausculte à l'hopital est une discrimination contre les femmes musulmanes....

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu