Plein ecran

“C’est un film porno” : Abdellatif Kechiche et « Mektoub, My Love: Intermezzo » choquent à Cannes

24/05

Six ans après la Palme d’or puis la polémique autour de “La vie d’Adèle”, le Français Abdellatif Kechiche a secoué le Festival de Cannes jeudi 23 mai avec “Mektoub My Love: Intermezzo”, une expérience de 3h28 radicale jusqu’à l’overdose, dont les trois quarts se déroulent en boîte de nuit. […]

Pendant la projection officielle jeudi soir plusieurs personnes sont sorties de la salle. “Pas d’autre solution: c’est un film porno… Le cinéma c’est autre chose!”, commentait une spectatrice en quittant les lieux. Les commentaire des autres spectateurs à la sortie de la séances suivent le même esprit:

[…] “Mektoub My Love: Intermezzo” se révèle être une expérience de cinéma éprouvante, répétant en boucle des images de danse accompagnées de musique de boîte de nuit jusqu’à devenir quasiment hypnotique et laisser le spectateur groggy.

On y retrouve le timide Amin (Shaïn Boumedine), aspirant photographe et scénariste qui aime observer les filles, la séduisante Ophélie (Ophélie Bau), qui n’arrive pas à choisir entre celui qu’elle doit épouser et son amant Tony (Salim Kechiouche), alors que son mariage se rapproche à grands pas.

Le film débute sur une plage de Sète, par une journée ensoleillée. Les filles se baignent et discutent et les garçons draguent une nouvelle venue, Marie, Parisienne de 18 ans à qui ils proposent de sortir avec eux.

Le reste se déroulera dans une boîte, où ces jeunes discutent, se draguent, se touchent, s’embrassent et surtout dansent beaucoup. “Mektoub my Love: canto uno” avait été encensé à sa sortie en salles par la presse française, louant une distribution éclatante, avec des acteurs quasiment tous débutants, aux côtés de comédiens plus confirmés comme Hafsia Herzi et Salim Kechiouche. Ils sont à nouveau impressionnants dans ce second volet. […]

Le cinéaste est par ailleurs l’objet d’une plainte déposée en octobre dernier par une femme de 29 ans pour agression sexuelle. Interrogée par l’AFP début mai, une source proche du dossier avait indiqué que l’enquête était toujours en cours et le cinéaste toujours pas auditionné.

(merci à HectorBebel)

HuffPost

Auxonne (21) : les élus du conseil municipal offrent deux chênes à l’État qui pourront servir à la reconstruction de Notre-Dame de Paris
L’Autriche se demande qui est derrière la vidéo qui a fait tomber le chef de l’extrême droite

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu