Plein ecran

Italie : un Marocain met le feu à un commissariat par « vengeance », 2 morts et 18 blessés (MàJ : Il devait être expulsé)

21/05

ITALIE, le 21 mai – Deux personnes sont mortes, deux autres sont grièvement blessées et 16 personnes ont été intoxiquées par la fumée à la suite d’un incendie criminel qui s’est déclaré mardi soir au commissariat de police local près de Modène et qui a provoqué une explosion dans un appartement du même bâtiment.

Les défunts sont une Italienne de 84 ans et sa soignante ukrainienne de 74 ans. L’incendie initial a été causé par un jeune Marocain en situation irrégulière qui a été arrêté. Il se faisait passer pour un mineur de 16 ans mais des tests médicaux ont estimé qu’il mentait. Le Marocain est en réalité un adulte.

Le migrant aurait agi par vengeance.

Il est entré dans le commissariat à 3 heures du matin par une fenêtre et, peut-être poussé par un ressentiment envers la police pour une mesure prise contre lui, aurait mis le feu à plusieurs meubles, après avoir pris possession d’un gilet pare-balles et d’un téléphone portable.

Le jeune homme a été rapidement arrêté par les Carabiniers : entre-temps, les flammes s’étaient déjà propagées dans toutes les pièces du rez-de-chaussée du bâtiment et ont produit une intense couche de fumée qui a saturé l’air jusqu’aux neuf appartements des premier et deuxième étages du bâtiment.

Le Marocain avait des antécédents judiciaires et un ordre d’expulsion avait été émis contre lui.

« Un jeune migrant nord-africain arrêté pour l’incendie qui a dévasté le commissariat à Mirandola », a déclaré le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini.

« Deux morts, des dizaines ont été blessés et ont souffert de l’inhalation de fumée. »

« Oubliez l’ouverture des ports (aux navires de sauvetage des migrants).

« L’élimination de l’immigration illégale en Europe et en Italie est un devoir moral : ils doivent tous rentrer chez eux ».

Ansa.itGazzetta di Modena

Macron invite à l’Elysée des écrivains proeuropéens à l’initiative de Bernard-Henri Lévy
"En Hongrie, 80% des médias aux mains de proches du pouvoir" s'étonne France Info

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu