Plein ecran

Un sondage révèle que la plupart des Américains disent que les « chiffres arabes » ne devraient pas être enseignés à l’école

20/05

Soixante-douze pour cent des républicains s’opposent au système numérique standard du monde occidental, selon une étude visant à «dissiper les préjugés parmi ceux qui n’ont pas compris la question»

Plus de la moitié des Américains estiment que les «chiffres arabes», symboles couramment utilisés dans le monde entier pour désigner des nombres, ne devraient pas être enseignés à l’école, selon un sondage.

Cinquante-six pour cent des personnes interrogées déclarent que les chiffres ne devraient pas faire partie du programme des élèves américains, selon une étude visant à explorer les préjugés et les préjugés des personnes interrogées.

Les chiffres 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 9 sont appelés chiffres arabes. Le système a d’abord été développé par des mathématiciens indiens avant de se répandre dans le monde arabe jusqu’en Europe et de se populariser dans le monde entier.

Un sondage réalisé par Civic Science, une société américaine d’ études de marché , a demandé à 3 624 personnes interrogées: «Les écoles américaines doivent-elles enseigner les chiffres arabes dans leur programme d’enseignement?» Le sondage n’a pas expliqué ce que signifiait le terme «chiffres arabes».

Quelque 2 020 personnes ont répondu «non». Vingt-neuf pour cent des personnes interrogées ont déclaré que les chiffres devraient être enseignés dans les écoles américaines et 15% n’ont pas d’avis.

Independant.co.uk

Aubervilliers : sursis humanitaire de 8 mois pour les squatteurs roms, colère du propriétaire et des riverains
Matthieu Delormeau dérape et compare Alain Delon... à Adolf Hitler

Commentaires

X
Accueil
Menu