Plein ecran

Stoke (GB) : Un médecin suspendu de ses fonctions pour avoir demandé à une femme de retirer son niqab car il ne comprenait pas ses propos

20/05

Le Dr Keith Wolverson, 52 ans, fait l’objet d’une suspension de ses fonctions par l’Ordre des Médecins Anglais (the General Medical Council) pour avoir demandé en juin dernier à une femme musulmane de retirer son niqab.

Le médecin déclare que cette personne avait pourtant retiré son niqab sans difficultés, après qu’il le lui ait poliment demandé, ayant quelques difficultés à comprendre ce qu’elle disait à propos de sa fille malade. Le niqab qui lui recouvrait l’ensemble visage, à l’exception des yeux, rendait ses propos inintelligibles.

La version du mari de cette femme, qui a porté plainte, diffère des propos du médecin : sa femme aurait dit au Dr Wolverson qu’elle ne souhaitait pas retirer son niqab pour des raisons religieuses. Le praticien aurait alors répondu qu’il refusait de poursuivre la consultation à moins qu’elle ne le fasse. Une version niée par le médecin.

L’Ordre des Médecins Anglais a rapidement réagi en suspendant le Dr Wolverson de ses fonctions, une enquête étant menée sur des allégations de discrimination raciale pouvant entraîner sa radiation.

Depuis cet incident, survenu à l’hôpital universitaire Royal de Stoke en juin dernier, le Dr Wolverson ne peut plus exercer son métier, et envisage de s’éloigner de la médecine, malgré 23 années de pratique sans histoires.

« J’ai reçu beaucoup de messages de soutien depuis l’annonce de ma décision, ce qui est réconfortant. »

Une pétition en ligne a été lancée hier, appelant l’ordre des médecins à réintégrer le Dr Wolverson.

The Daily Mail

Un homme condamné pour avoir révélé l'homosexualité de deux ex-compagnons musulmans
Bordeaux : un passage piéton dédié aux LGBT dégradé par une association LGBT radicale

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu