Plein ecran

Flora Brovina, militante kosovare des droits des femmes, exhibe une photo pour condamner les viols serbes : en réalité il s’agirait d’une photo d’Irak

18/05

Les procureurs du Kosovo enquêtent pour savoir si la « photo de viol de guerre » est fausse.

L’enquête spéciale a été lancée après que des recherches sur Internet aient trouvé la même image sur des pages Web qui suggèrent qu’elle a été prise pendant la guerre en Irak. L’image apparaît également sur un site pornographique.

Flora Brovina, députée du Parti démocratique du Kosovo (PDK) au pouvoir, a montré la photo non censurée aux médias à l’Assemblée du Kosovo lors d’un débat sur un projet de résolution parlementaire accusant la Serbie d’avoir commis un génocide pendant la guerre, de 1998-99.

Shpend Ahmeti, maire de Prishtina et chef du Parti social-démocrate, a déclaré que si la photo est fausse, elle causera d’énormes dommages à toutes les victimes de guerre.

Vasfije Krasniqi Goodman, l’une des premières femmes à parler publiquement de son expérience de viol pendant la guerre du Kosovo, a condamné cet incident.

« Ne vous servez pas de notre douleur et de notre souffrance pour votre propre bénéfice », a écrit Krasniqi Goodman sur Twitter.

Les politiciens du Kosovo ont également réagi furieusement après que Brovina a montré la photo jeudi, qualifiant ses actions de contraires à l’éthique.

La députée Saranda Bogujevci, du parti d’opposition Vetevendosje, a soutenu que la photographie n’aurait pas dû être rendue publique.

[…]

Prishtinainsight.com / Rferl.org / B92.net / Gazetaexpress.com / Bota Sot

Violent Clash entre Julien Odoul (RN) et Georges-Marc Benamou autour du terme «élite» jugé antisémite par ce dernier
Entre Eric Zemmour et Gérard Davet, le ton est monté d'un cran

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu