Plein ecran

Attentat de Strasbourg : arrestation de 5 suspects soupçonnés d’avoir fourni des armes au terroriste islamiste Chérik Chekatt

J-4

Le 11 décembre 2018, l’horreur frappait Strasbourg. Dans la soirée, Chérif Chekatt, un homme connu des services de police et fiché S tuait cinq personnes, et en blessait onze autres dans le centre-ville de la capitale alsacienne, tout près du marché de Noël.

Sa mort après deux jours de traque n’a pas mis fin à l’enquête, loin de là. Depuis, elle se poursuit pour mettre en lumière d’éventuelles complicités.

Ce mardi 14 mai, cinq personnes, deux femmes et trois hommes âgés de 23 à 46 ans ont été arrêtées dans le cadre de ces investigations, a-t-on appris de source proche du dossier.

Ces arrestations sont intervenues « dans le cadre des vérifications liées aux armes détenues par Chérif Chekatt », abattu par une patrouille de police deux jours après l’attentat, a-t-on précisé de même source, confirmant une information du quotidien Le Parisien.

Le matin même de son équipée meurtrière, les gendarmes avaient saisi chez Chérif Chekatt une grenade défensive, un revolver de calibre .22 Long Rifle chargé, plusieurs munitions de calibre .357, quatre couteaux et une cagoule, ajoute le journal.

(…) RTL

«La Grande Confrontation» avec Eric Zemmour propulse LCI en tête des audiences des chaînes infos, multipliant par 6 son audience habituelle
Voyageuse refusée dans un bus: Elise Bencheikh témoigne

Commentaires

Accueil
Menu
X