Plein ecran

Soisy-sous-Montmorency (95). Une mâchoire cassée pour avoir voulu défendre son père

J-5

« C’est de la violence gratuite », soupire un policier. Dimanche 12 mai un homme âgé d’une cinquantaine d’années se promène paisiblement. L’homme s’apprête à rejoindre son domicile lorsqu’il est pris à partie par quatre jeunes qui n’auraient pas aimé le regard que celui-ci a porté sur eux. Une pluie d’insultes s’abat sur l’homme. Tant et tellement que le fils de celui-ci, alerté par le bruit, sort à son tour pour défendre son père.

Le jeune homme de 23 ans a d’abord tenté de calmer les assaillants, demandant du respect pour son père. Mais ces deniers ne l’ont pas entendu ainsi. L’un d’eux est allé chercher, dans une Fiat Panda, une barre de fer. Le père et le fils se sont réfugiés dans leur domicile mais cela n’a pas stoppé les agresseurs.

Ces derniers se sont acharnés sur la porte d’entrée, réussissant à faire un trou dans la porte qui a fini par céder et s’ouvrir. La bande a pénétré à l’intérieur et a commencé à s’en prendre au fils. L’un des assaillants a porté un coup de barre de fer à la tête du jeune homme qui a été grièvement blessé.

Présente dans le domicile, la mère de la victime est alors rentrée dans une rage folle et a réussi mettre en fuite les quatre agresseurs. La petite bande a quitté les lieux à bord de la Fiat Panda.

(…) Le Parisien

Villeurbanne (69) : 150 "jeunes" empêchent pompiers et policiers de secourir 2 victimes d'un grave accident de moto (Màj)
Évry-Courcouronnes (91) : deux blessés par balles et un suicide à la suite d'une rixe entre résidents dans un foyer de travailleurs immigrés

Commentaires

Accueil
Menu
X