Plein ecran

« Héberger un migrant chez soi, un bouleversement magnifique » : une journaliste crée une websérie sur Youtube

J-6

Non, tous les Français ne sont pas dans le rejet systématique de l’étranger. Au contraire. C’est ce que raconte Julia Montfort sur sa chaîne, “Carnets de Solidarité”. Propos cash d’une hébergeuse pour qui la solidarité n’est pas qu’un mot.

Réalisatrice, Julia Montfort a lancé Carnets de Solidarité, une chaîne You Tube pour mettre en lumière les actes de solidarité de la population française, notamment à l’égard des migrants. Une initiative née de sa propre expérience de l’accueil d’un jeune Tchadien sans papier. Une manière de réfléchir aussi à la notion d’hospitalité et de solidarité dans une période où le repli sur soi domine le discours politique.

Dans le premier épisode diffusé sur votre chaîne, vous soulignez que si l’accueil est un geste naturel, il exige de surpasser certaines peurs ?

Dans mon cas, je travaille à la maison c’est ma bulle et je m’y sens bien. Il n’était pas forcément évident de partager cet espace. Je n’avais jamais accueilli d’étranger chez moi. Je me disais que nous pouvions tomber sur une personne avec laquelle le courant ne passerait pas. J’avais des craintes primaires, irraisonnées qui se sont vite apaisées lorsque Abdelhaq est arrivé. J’ai compris aussi très vite qu’accueillir allait au-delà d’offrir un toit. […]

On laisse les migrants mourir en Méditerranée en refusant d’offrir un port sûr aux bateaux qui errent. A mon sens, on est face à un crime contre l’humanité.

Episode 1 : « Mon hôte » :

Télérama

"J’ai perdu l’amour de ma vie" : l’émotion de la compagne du soldat Cédric de Pierrepont, tué au Burkina Faso
Toulouse (31) : visés par des explosifs, les pompiers tombent dans un véritable guet-apens lors d’une intervention (MàJ)

Commentaires

Accueil
Menu
X