Plein ecran

L’idée d’un « impôt-mosquée » fait son chemin en Allemagne

J-7

La mosquée centrale de Cologne, en Allemagne, financée par l’Union des affaires turco-islamiques (Ditib), le 28 septembre 2018 avant son inauguration présidée par le président turc Recep Tayyip Erdogan.

La communauté musulmane en Allemagne est estimée à environ 5 millions de personnes.

L’idée d’instaurer en Allemagne un impôt religieux pour les lieux de culte musulmans gagne des partisans dans le pays, où beaucoup s’inquiètent des financements étrangers provenant de Turquie ou de mouvements salafistes.

Le gouvernement de la chancelière Angela Merkel a qualifié ce que les médias appellent « l’impôt mosquée » de « voie possible » pour financer ces lieux de culte, en le prélevant auprès de la communauté musulmane.

C’est ce qui ressort d’une réponse écrite du gouvernement à une question de parlementaires, dont a fait état dimanche le quotidien Bild. Il s’agirait d’une extension à la religion musulmane d’un impôt religieux qui est aujourd’hui prélevé en Allemagne auprès des chrétiens, à hauteur d’environ 8% du montant annuel de leurs impôts sur le revenu. […]

i24News

Quand Najib Azergui (Union des démocrates musulmans) tenait conférence depuis une mosquée connue pour ses "incitations au djihad armé" et impliquée dans une affaire de terrorisme
Migrants : Anne Hidalgo propose à l’Etat deux nouveaux sites d’hébergement à Paris

Commentaires

Accueil
Menu
X