Plein ecran

Le maire de Talant (Bourgogne) dit non au halal à la cantine

Juin
2010

Le maire de Talant (Côte-d’Or) a eu la semaine dernière une demande de parents d’élèves pour que des repas halal soient servis à la cantine.

Polémique. Quick a été au cœur d’une polémique cette année en vendant que des hamburgers halal dans huit restaurants. Petit Larousse. Halal : « Se dit de la viande d’un animal tué selon les rites prescrits et qui peut être consommée par les musulmans. »

La demande a été faite la semaine dernière. Une pétition d’une vingtaine de signatures a même circulé. Où ? A Talant. C’est lundi dernier, lors d’une réunion avec les parents d’élèves d’une des écoles primaires de la ville, que le maire Gilbert Menut a été interpellé sur la composition des menus préposés à la cantine scolaire.

« Un parent d’élève m’a fait plusieurs remarques comme quoi les repas n’étaient pas assez copieux, assez variés », explique Gilbert Menut. « Mais derrière cela, il y avait une démarche pour que des repas à connotation religieuse soient servis, des repas halal. » La réplique du premier magistrat de la ville a été sans appel : « Je lui ai simplement répondu que dans une école républicaine, avec un restaurant scolaire communal, on applique les principes de la République. » […]

Le Bien Public

(merci à Chrétien de Dijon)

Un Prix littéraire pour "changer le regard sur l'immigration"
William Gallas : "Roselmack est le moins con des animateurs télé"

Commentaires

Accueil
Menu