Plein ecran

Carole Delga (PS) préfère qu’aucun hommage ne soit rendu aux policiers morts pour la France plutôt que de laisser un élu RN déposer une gerbe

09/05

Ce jeudi, un hommage a été rendu aux policiers morts pour la France ou victimes du service. Plusieurs députés, un élu municipal et un représentant du conseil départemental et des anciens combattants ont participé à un dépôt de gerbe. Habituellement, la vice-présidente (PS) du conseil régional, Nadia Pellefigue, est préposée aux manifestations toulousaines. Selon plusieurs sources, présentes à la cérémonie, c’est bien l’élue régionale et candidate aux Municipales qui était attendue. Mais, selon d’autres sources, c’était son « suppléant », Thierry Cotelle, qui devait se déplacer. En toute hypothèse, le conseil régional ne disposait pas de représentant officiel. En raison de cette absence, les organisateurs de la cérémonie se tournent vers un membre de l’assemblée qui porte l’écharpe du conseil régional d’Occitanie.

L’élu du Rassemblement National est « réquisitionné ». Il est propulsé représentant du conseil régional et donc de sa présidente, Carole Delga. Mais la mission ne va pas durer longtemps. Les autorités préfectorales, présentes sur site, s’aperçoivent de l’étiquette politique du conseiller régional . Quentin Lamotte est renvoyé dans les rangs.

Les règles protocolaires sont sauves. Mais une « victime » reste sur le carreau : la gerbe du conseil régional ne sera jamais déposée.

France 3 Occitanie

Élections Européennes : Pour Marine Le Pen, "si Macron perd, il doit partir"
"Sur "les deux foyers" d'incendie à Notre-Dame, les Décodeurs du Monde se sont empressés de parler d' "intox" d'extrême-droite, alors que l'information était vraie."

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu