Plein ecran

Blagnac (31) : Prise d’otage terminée mais Yanis, un délinquant multi-récidiviste de 17 ans se proclamant gilet jaune reste dans le PMU, Castaner attendu (Màj : la vidéo)

07/05


(merci à cgrave pour la source vidéo)

Yanis a laissé une lettre à ses proches pour expliquer son gestes. Dans ce texte intitulé « Testament », il se dit « désolé d’avoir fait ça » mais assure que « si je ne fais pas personne ne bougera. Alors que là je ferai tout pour que les gilets jaunes gagnent leur bataille ».
L’express


Il fait référence aux gilets jaunes. Un individu qui a pris plusieurs personnes en otage dans un bar-PMU de Blagnac, près de Toulouse, a laissé une lettre à ses proches pour expliquer son geste, a indiqué une source proche du dossier à L’Express. Dans ce texte intitulé « Testament », il se dit « désolé d’avoir fait ça » mais assure que « si je ne fais pas personne ne bougera. Alors que là je ferai tout pour que les gilets jaunes gagnent leur bataille ».
L’Express


Il s’appelle Yanis D. et il a 17 ans. C’est un jeune mineur qui est l’auteur de la prise d’otages du bureau de tabac de Blagnac (Haute-Garonne), près de Toulouse, mardi 7 mai 2019.

Une information confirmée à Actu Toulouse par une source policière.

La même source nous indique qu’ « il est défavorablement connu des services de police ». Il doit fêter ses 18 ans dans un mois.

Actu.fr


L’individu, un jeune homme âgé de 17 ans, a cependant dit appartenir à « La milice des Gilets jaunes ».

Lci


Les motivations de cet individu restent inconnues à ce stade. Ce dernier est muni d’une caméra de type Go-Pro et d’un casque nous indiquent plusieurs sources policières.
actu17

Une prise d’otages est en cours à Blagnac, au nord-ouest de Toulouse (Haute-Garonne). Selon les informations de France 3, cinq clients d’un bureau de tabac sont actuellement retenus, ainsi que le patron de l’établissement. L’alerte a été donnée à 16 heures, mardi 7 mai. L’antenne toulousaine du Raid, l’unité d’élite de la police nationale, est sur place et le périmètre est en train d’être sécurisé, d’après des sources policières. L’hypothèse d’un acte terroriste n’est pas privilégiée, indique une source policière.

« Le preneur d’otages serait armé. Il menacerait de tirer sur les forces de l’ordre. L’homme réclame un négociateur et menace d’abattre un otage si le périmètre de sécurité n’est pas reculé », précise France 3. Il aurait effectué un tir de sommation pour demander à la police de reculer, selon une source policière.

France Info

Avranches (50) : des lycéens musulmans demandent un aménagement pour le Ramadan, le proviseur refuse au nom de la laïcité
Gangs criminels à Berlin : descente massive de 180 policiers dans le quartier de Neukölln, 17 bars à chicha perquisitionnés

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu