Plein ecran

Quand Bruno Studer, rapporteur LREM de la loi sur les « Fake News », prétendait que les Gilets Jaunes avaient envahi l’hôpital pour attaquer les patients « intubés »

04/05

Le tweet a été supprimé en catimini il y a quelques heures…


(…) Les rapporteurs de la loi, Bruno Studer et Naïma Moutchou, ont peiné à répondre à ces arguments. La seconde défend un texte “équilibré” qui ne concerne “que les fausses informations délibérées, c’est-à-dire celles qui sont publiées avec une pleine conscience de leur caractère fallacieux et avec une claire intention de nuire”. Une définition qui exclut selon elle “les journalistes”, “car ils ne diffusent pas délibérément de fausses informations”.

LCI (Avril 2019)


C’est un texte qui enflamme l’Assemblée mais aussi une large partie de la presse française. La proposition de loi sur les fake news revient mardi à l’Assemblée nationale. Pour défendre ce texte très contesté, la députée du Val-d’Oise, Naïma Moutchou, nommée rapporteure pour la commission des Lois, et le député du Bas-Rhin, Bruno Studer, président de la commission des Affaires culturelles et de l’éducation, nommé rapporteur pour avis.

L’Opinion (Juillet 2018)


Rappel :

Le terroriste Chérif Chekatt, « un Alsacien né en Alsace, un Français né en France » (Bruno Studer, député LREM)

Incendie de Notre-Dame : deux victimes de la haine en ligne racontent
1 400 personnalités du monde de la culture apportent leur soutien aux Gilets Jaunes, «un mouvement que le pouvoir cherche à discréditer et réprime sévèrement»

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu