Plein ecran

Facebook supprime les comptes de sept personnalités, pour incitation à la haine.

03/05

Facebook va supprimer définitivement de sa plateforme et de sa filiale Instagram les comptes et pages de plusieurs personnalités controversées, comme le leader noir américain Louis Farrakhan, aux propos régulièrement antisémites, ou d’extrême droite comme le complotiste Alex Jones, a annoncé le réseau social jeudi.

«Nous avons toujours interdit les individus ou organisations qui promeuvent ou se livrent à la violence et la haine, quelle que soit l’idéologie», a indiqué l’entreprise, qui a au total supprimé les comptes de sept personnes et organisations entrant dans la catégorie «individus et organisations dangereux» établie par Facebook.

Paul Nehlen, un politicien membre du parti républicain et figure de l’extrême droite américaine a aussi été banni jeudi, de même que Milo Yiannopoulos, polémiste ultra-conservateur britannique, chantre du nationalisme blanc aux Etats-Unis. Aussi visé, Paul Joseph Watson est un jeune Britannique adepte des théories du complot dont les vidéos d’extrême droite font des centaines de milliers de vues sur internet. Sur Twitter, M. Watson a réagi en évoquant «une purge purement politique», affirmant n’avoir «enfreint aucune règle» du réseau.

Enfin, l’américaine Laura Loomer est coutumière de vidéos et déclarations complotistes ou anti-mulsulmanes sur les réseaux sociaux. Facebook va retirer toutes les pages, groupes et comptes qui les représentent d’une manière ou d’une autre (y compris les pages non officielles relayant les mêmes contenus), a précisé la firme jeudi.

Tdg.ch

Marseille : une altercation au sujet d'une voiture tourne au drame
Cayenne (Guyane) : mobilisation contre la conférence évangéliste d'un "guérisseur" d'homosexualité soutenue par les pouvoirs publics locaux

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu