Plein ecran

La députée LREM Agnès Thill s’attire les foudres de la majorité avec ses propos sur l’homosexualité de Gabriel Attal

25/04

En pleines vacances parlementaires, consigne avait été donnée aux députés de la majorité de se faire discrets pour céder tout l’espace médiatique au président de la République et à sa grande conférence de presse de ce jeudi. C’était sans compter avec une énième provocation de la députée Agnès Thill, dont un commentaire amer sur l’homosexualité du secrétaire d’Etat Gabriel Attal a mis le feu aux poudres d’un parti au bord de l’implosion.

Reprenant un article du journal Tétu qui faisait part du “coming out médiatique”, du secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education, par ailleurs favorable à une “GPA éthique”, la députée de l’Oise a réagi sèchement ce mercredi sur Twitter: “Au moins, la couleur est annoncée. #bioéthique en juin”.

Comme d’habitude, cette prise de position, répétée depuis plusieurs mois, a provoqué une levée de boucliers chez les députés de la majorité ainsi que chez certains ministres, dont Christophe Castaner. Comme d’habitude, le président du groupe LREM, Gilles Le Gendre, a fait part de son “désaccord irréductible” sans toutefois évoquer d’éventuelles sanctions, réclamées de longue date par une frange de plus en plus exaspérée de la majorité.

Jean-Michel Blanquer : « Il manque entre 40000 et 50000 enfants par an pour assurer le renouvellement de la population »
La fraude aux allocations familiales a atteint plus de 300 millions d'euros en 2018

Commentaires

Accueil
Menu
X