Plein ecran

Manche : Gilles Le Guen, le djihadiste breton d’Aqmi, remis en liberté

11/04

Gilles Le Guen est libre. Selon LCI, l’ancien djihadiste, figure française d’Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), a quitté la maison d’arrêt de Condé-sur-Sarthe le 25 février dernier.

Cette remise en liberté, six ans après avoir été arrêté au Mali par des militaires tchadiens et français de l’opération Serval, s’expliquerait par des remises de peine.

Le Guen, 64 ans aujourd’hui, avait été condamné en mai 2015 à huit ans de prison ferme pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Il avait déjà effectué une partie de cette peine en détention préventive.

Etats-Unis : Pete Buttigieg, le candidat homosexuel... qui n'était pas assez gay et trop blanc
Selon l'INED, Nicolas serait l'un des prénoms les plus donnés aux petits-enfants d'immigrés du Maghreb (MàJ : Le chercheur proche des indigènes ?)

Commentaires

Accueil
Menu
X