Plein ecran

L’Irak propose de juger les djihadistes étrangers contre 1,8 milliard d’euros

11/04

Alors que le retour des djihadistes du groupe Etat islamique pose problème dans beaucoup pays de la coalition, Bagdad leur a proposé une solution sonnante et trébuchante.
L’Irak a proposé aux pays membres de la coalition internationale de juger leurs ressortissants soupçonnés d’avoir rejoint le groupe Etat islamique (EI) en échange d’au moins deux milliards de dollars, soit environ 1,8 milliard d’euros.

La question du retour dans leurs pays d’origine d’un millier de djihadistes actuellement aux mains des forces kurdes de Syrie est très sensible pour les opinions publiques.

Paris, par exemple, n’a pas jusqu’ici mis en œuvre le plan de rapatriement des djihadistes français de Syrie et de leurs familles, révélé par la presse et que le gouvernement a présenté comme une « hypothèse » de travail.

Une école de Barcelone retire 200 livres "toxiques" de sa bibliothèque dont "Le petit chaperon rouge"
La genèse du génocide rwandais expliquée par Bernard Lugan : "le régime socialiste et Mitterrand ont une responsabilité dans le génocide rwandais, pas l'armée française"

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu