Plein ecran

Mali, opération Barkhane. En panne, un hélicoptère est resté deux jours en plein Sahara

08/04

Le NH90 Caïman de la force Barkhane a dû être réparé dans le plus grand secret. Un détachement a été envoyé pour assurer sa protection.

Un hélicoptère est resté posé deux jours, en panne, au beau milieu du désert malien. L’appareil de transport a subi une panne moteur, a pu éviter la catastrophe et se poser en urgence. En milieu hostile, l’armée a dû acheminer par hélicoptère un nouveau moteur et procéder très rapidement aux réparations, grâce à une petite grue spéciale qui prend appui sur le châssis de l’aéronef et non au sol.

Dans le même temps, un imposant détachement armé a été dépêché sur place afin d’assurer la protection de l’équipage, des mécaniciens et de l’appareil, en cas d’attaque de la part des groupes djihadistes qu’affronte la force Barkhane dans la bande sahélo-saharienne. L’hélicoptère immobilisé constituait une cible de choix, mais « aucun incident » n’est venu perturber les réparations, assure le colonel Patrik Steiger, qui ne souhaite pas préciser la localisation exacte de l’incident ni le nombre de militaires engagés.

(…) Le Point

Montigny-le-Bretonneux (78) : une jeune étudiante de 20 ans agressée et violée par un inconnu à la gare routière
Edwy Plenel prétend avoir révélé les liens de Tariq Ramadan avec le Qatar, Caroline Fourest l'accuse de mentir : "Il organisait des conférences à la gloire du prédicateur"

Commentaires

Accueil
Menu
X