Plein ecran

« Violences policières » : le commentaire d’un colonel de Gendarmerie sur le maintien de l’ordre qui passe mal dans la Police

08/04

C’est un bref commentaire qui a déjà fait beaucoup de bruit. BFMTV se penche ce lundi 8 avril sur le maintien de l’ordre face aux Gilets jaunes.

Un extrait, diffusé dans la journée, a aussitôt fait polémique avant même la diffusion intégrale du reportage. On y voit un colonel de Gendarmerie, Michaël Di Meo, le commandant du groupement II/1 de gendarmerie mobile de Maisons-Alfort (Île-de-France), réagir à une séquence vidéo filmée le 1er décembre 2018, lors de l’acte 3 des Gilets jaunes.

Ce jour-là, la capitale sombre dans le chaos et le pillage. La chaîne d’information en continu montre une séquence tournée dans un restaurant Burger King avenue de Wagram. On y voit des CRS délogeant avec la force des personnes réfugiées dans le commerce. “C’est de la violence policière”, commente à chaud le colonel Di Meo, interviewé depuis plus d’une heure quand on lui remet dans les mains l’ordinateur portable montrant la vidéo. “

Malheureusement, quand les manifestants parlent de violences policières, je suis obligé d’aller dans leur sens “, poursuit-il. Des témoins, dont des photographes de presse présents sur place, dénonceront plus tard des violences illégitimes. […]

Spécialiste du maintien de l’ordre, le colonel Michaël Di Meo est diplômé de l’Ecole militaire interarmes (EMIA). Il commande désormais le groupement II/1 de gendarmerie mobile de Maisons-Alfort. A ce titre, il a donc suivi les manœuvres des gendarmes mobiles dans la capitale pendant les manifestations des Gilets jaunes cet hiver. […]

L’Essor

Royaume-Uni : des enfants de 3 ans diagnostiqués comme transgenres subissent des opérations de changement de sexe, dénoncent des médecins
Suède : les services sociaux confient des enfants chrétiens à la garde d'une famille musulmane, leurs parents les exfiltrent en Pologne

Commentaires

Accueil
Menu
X