Plein ecran

Berlin : deux Arabes poignardent à plusieurs reprises un sans-abri « On baise ton Dieu de m… »

07/04

L’attaque est-elle motivée par la christianophobie?

Deux individus très agressifs  insultent d’abord un sans-abri puis l’attaquent physiquement. L’un des auteurs sort finalement un couteau et poignarde à plusieurs reprises sa victime totalement effrayée. L’homme a été grièvement blessé et la police a mené une enquête.

 

 

A présent, les premières informations concernant le contexte sanglant émergent. Selon la police, les auteurs et les victimes sont issus de l’immigration. Les trois hommes sont d’origine arabe.

Nous avons montré la vidéo à un réfugié syrien et à un Palestinien vivant à Berlin depuis plus de 20 ans. Tous deux, indépendamment l’un de l’autre, ont déclaré qu’on pouvait entendre clairement ce que les agresseurs criaient au début :

« Nous b****** ta sœur, on va t’achever ». Après quelques bribes de mots qu’on ne peut pas comprendre en raison de la qualité de la vidéo, les hommes finissent par crier à leur victime : « Ton Dieu de m****, on b****** ton Dieu de m**** »

Puis survient l’attaque, durant laquelle la victime reçoit plusieurs coups de couteau au niveau du postérieur, du bras et des cuisses selon la police.

En effet, il y a toujours des attaques motivées par la religion à Berlin, en particulier contre les réfugiés. Les auteurs de ces actes sont presque systématiquement issus de l’immigration.

Un homme de 39 ans a été frappé dans un tramway à Prenzlauer Berg par plusieurs jeunes d’origine arabe à cause de son collier avec une croix. A Neukölln, un homosexuel qui portait également une chaîne avec une croix a été insulté et frappé par un groupe plus important issu de l’immigration. Des slogans anti-chrétiens et homophobes auraient été proférés.

Et à la station de métro de Gesundbrunnen, un Libanais portant un collier avec un symbole religieux chiite a été insulté par plusieurs jeunes arabophones et jeté à terre. Par peur, il s’est ensuite enfui par la voie du métro.

Il n’existe pas de chiffres fiables sur ces attaques, et les statistiques de la police sur la criminalité n’enregistrent pas séparément les crimes à motivation religieuse. Cependant, l’intimidation et la violence à l’encontre des résidents chrétiens dans les centres pour réfugiés sont « un problème récurrent » qui doit être pris au sérieux, a déclaré Matthias Kopp, président de la Conférence épiscopale.

Attitude hostile à l’égard des chrétiens et des juifs

Une porte-parole de Hayat-Allemagne a également déclaré qu’il y avait « une attitude générale d’hostilité envers les chrétiens, les juifs, les infidèles, de la propagande contre les fêtes et les jours fériés chrétiens parmi les personnes radicalisées ».

Dans le cas présent, il s’avère difficile de poursuivre l’enquête malgré les nouvelles indications : la victime, qui a été déclarée sans-abri, n’a pas encore été retrouvée et interrogée en raison d’une adresse d’enregistrement manquante affirme la police.

 

Berliner-zeitung.de

Ennery (95) : un projet "secret" de centre d'accueil provoque la colère des habitants
Les Foulards Rouges, mouvement anti Gilets Jaunes, avaient promis une forte mobilisation ce dimanche mais ils ne sont que 50 (MàJ : Marche vers Nation annulée)

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu