Plein ecran

Claude Bartolone (PS) veut lutter contre «l’image trop dégradée de l’islam en France»

Juin
2010

Après le signature le 27 mai (voir fdesouche) d’une convention entre le Conseil général de la Seine-Saint-Denis et le Conseil régional du culte musulman (CRCM) Ile-de-France portant sur l’octroi d’un terrain de 25 hectares pour l’abattage rituel de l’Aïd el-Kebir, le président du Conseil général Claude Bartolone (PS) explique ses motivations

Q. : Quel est la genèse du projet ? Qu’est-ce qui vous a motivé à prendre cette décision ?

Dès que j’ai été élu président du Conseil général (en mars 2008), j’ai souhaité participer en tant qu’élu à ce besoin, même symbolique, de lutter contre les discriminations et contre cette image encore trop dégradée en France de la religion musulmane. (…)

Réussir à faciliter les choses pour trouver des terrains, construire des lieux de culte dignes pour en finir avec « l’islam des caves » est symbolique. J’ai trouvé que permettre aux habitants de la Seine-Saint-Denis de célébrer dignement la fête du sacrifice était une tâche qui relevait aussi du clin d’œil d’une République qui souhaite être conforme à ses idéaux laïcs. (…)

Il y a une volonté de réussir cette expérience et de donner envie à d’autres départements ou collectivités d’en faire de même. (…)

SaphirNews

Roumanie: A vendre, pays en crise
6 juin 1606 : naissance de Pierre Corneille

Commentaires

Accueil
Menu
X