Plein ecran

Madrid : 75% des échantillons de cannabis vendus en ville contiennent des excréments humains, en raison de leur moyen d’acheminement

04/04

Une étude espagnole montre que les trois quart du cannabis vendu dans les rues de Madrid contient des matières fécales. Cela représente un véritable problème de santé publique.

 

Des matières fécales dans 75% du cannabis vendu à Madrid : c’est la découverte réalisée par un pharmacologue espagnol. Son étude publiée dans la revue Science Direct montre la présence de la bactérie escherichia coli dans une grande majorité du cannabis madrilène. Elle représente un véritable danger pour les consommateurs. C’est pourquoi, Manuel Pérez Moreno a tenu à mettre en avant ce problème de santé publique.

Pour en arriver à ce résultat, le pharmacologue a analysé 90 échantillons de drogue qu’il a lui-même achetés dans les rues de la capitale espagnole. Dans les trois quarts d’entre eux, il a trouvé une importante quantité d’escherichia coli, une bactérie liée à la présence de matière fécale.

Selon le chercheur, cette contamination qui peut être dangereuse pour la santé des consommateurs serait due au mode d’importation du cannabis. Conditionné en boulettes dans du plastique, il est transporté par des « mules » qui les avalent ou les insèrent dans leurs colons.

Arrivées en Espagne, ces « transporteurs » les expulsent par l’anus.

RTL

Londres : après la mise en place de la lapidation au Brunei, Sadiq Khan et le réseau de transport londonien se retrouvent sous le feu des critiques à cause d'une campagne de publicité
«Pas mal pour un noir» s'exclame le commentateur de beIN Sports Daniel Bravo après un but de Nuno Da Costa

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu