Plein ecran

Privatisations : les sociétés d’autoroutes lorgnent les routes nationales

30/03

Lorsque vous empruntez une autoroute, il y a de fortes chances pour que celle-ci soit concédée à une société privée. Treize ans après le désengagement de l’Etat, un choix qui continue à faire couler beaucoup d’encre, plus de trois quarts des autoroutes du réseau (environ 9000 kilomètres sur 11 600) sont exploitées par des sociétés concessionnaires, comme la Sanef ou les Autoroutes du sud de la France (ASF).

Ces 2.600 kilomètres se trouvant toujours dans le giron de l’Etat suscitent bien évidemment les convoitises de ces entreprises. Mais l’intérêt des dernières ne se limite pas là. Selon Radio France, elles lorgnent également sur les routes nationales représentant quelque 9.600 kilomètres.

Dans ce document, l’ASFA affirme que le « modèle vertueux » des concessions « pourrait s’élargir à l’ensemble du réseau routier national, dans sa configuration resserrée aux seuls grands itinéraires qui est devenue la sienne suite aux décentralisations ». À en croire l’association, l’Etat pourrait ainsi faire de substantielles économies : « Le transfert de tout ou partie du réseau routier national est de nature à provoquer un choc budgétaire très significatif, soulageant le budget de l’État et pérennisant les capacités d’entretien du réseau. »

(…) Le Parisien

Finlande : la police veut recruter des immigrés pour "l’aider à entrer en contact avec une population de plus en plus diversifiée"
Magazine Vice : 100 façons de mieux soutenir les musulmanes "Demandez à votre employeur s’il peut accorder un espace de prière"

Commentaires

Accueil
Menu
X