Plein ecran

« Acte XX » : Mobilisation des Gilets Jaunes en direct

30/03


Mireille (Gilet Jaune de Paris) : «Macron est un menteur, un voleur. Quand on lui explique qu’il y a trop de gens qui ont des problèmes d’argent, il ne veut pas l’entendre, il s’est fait élire par des oligarques à qui il doit rendre la pareille.»

À Avignon, les forces de l’ordre tentent de repousser de nombreux manifestants réunis malgré l’interdiction. Ces Gilets Jaunes venus sans leur gilet pour déjouer les contrôles scandent «Macron Démission», «Castaner en prison» ou dénoncent une «dictature».

Paris et Bordeaux devraient rassembler le gros des troupes. Des interdictions de manifester ont été prises à Avignon, Toulouse, Rouen et Saint-Etienne.

Les interdictions de manifester et les dispositifs policiers ne semblent pas refroidir les Gilets jaunes. Pour ce 20ème samedi de mobilisation consécutif, plusieurs rassemblements sont à prévoir à Paris, Bordeaux, ou Lyon, Marseille, Rennes, Strasbourg ou Rouen ainsi que dans des villes plus petites, comme Nice, Saint-Etienne, Agen, Caen ou Montbelliard (Doubs).

En plus des interdictions de manifester dans plusieurs grandes villes – Avignon, Rouen et Toulouse – le dispositif policier sera presque aussi important samedi que la semaine dernière, avec 113 unités de forces mobiles déployées sur tout le territoire (environ 12 000 policiers ou gendarmes).

En outre, les forces Sentinelles resteront mobilisées ce samedi, a confirmé le colonel Guillaume Thomas au Figaro.

(…) C’est dans la capitale girondine que le mouvement pourrait être le plus imposant. C’est là que les figures incontournables du mouvement, Maxime Nicolle, Jérôme Rodrigues, et peut-être Eric Drouet, se donnent rendez-vous pour un « appel national » relayé depuis deux semaines par la « giletosphère ».

Des appels à converger que la préfecture de la Gironde prend très au sérieux. Evoquant des « risques avérés de dégradations et de violences », elle a annoncé que le « dispositif de sécurité et de secours sera renforcé ». Les commerçants du centre-ville sont appelés à baisser les rideaux et les habitants à rester chez eux.

(…) Le Parisien

Nouvelle loi sur la légitime défense en Italie : "C'est un marqueur de l'extrême droite"
Mathieu Bock-Côté : "moins nous parvenons à vivre ensemble, plus on nous parle de vivre ensemble" "Trump et Poutine ont radicalisé le politiquement correct"

Commentaires

X
Accueil
Menu