Plein ecran

« L’hôpital ou la mort » pour les forces de l’ordre : 5 mois de prison ferme pour le Gilet jaune

28/03

Le « maire » des Gilets jaunes de Manosque condamné à 5 mois de prison ferme pour ses menaces envers les policiers. « Il n’y a rien pacifique dans les propos de ce porte-parole improvisé des Gilets jaunes. Bien au contraire, le prévenu évoque une véritable tactique et une organisation de combat » dénonce Pauline Loine, substitut du procureur de la République.

Ce 3 janvier dernier, Franck Descat, un commercial du bâtiment au chômage âgé de 46 ans, engagé depuis le 17 novembre dans le mouvement des Gilets jaunes, est interviewé par la presse locale. Celui-ci déclare alors que « les forces de l’ordre doivent arrêter de nous matraquer sinon ce sont eux qui finiront à l’hôpital ou morts »

(…) Pauline Loine réclamera 5 mois de prison ferme à l’encontre de Franck Descat. Au terme d’un très court délibéré, le tribunal reconnait le Gilet jaune coupable de provocation au crime ou délit et le condamne à 5 mois de prison ferme.

(…) Le Dauphiné

Les églises, victimes d'un inquiétant vandalisme
États-Unis : la pression à la frontière sud atteint "le point de rupture" selon son plus haut responsable

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu