Plein ecran

Gironde-sur-Dropt (33) : Les migrants mineurs, une solution au départ à la retraite des agriculteurs pour RTL (màj : Kékouta ne veut déjà plus travailler à la ferme)

27/03


Parti du Mali en 2017, sa terre natale avec sa tante, Kekouba Dembelé qui séjourné en Libye, puis traversé la Méditerranée en zodiac pour se réfugier à Marseille, Nice, Lyon et Toulouse a finalement atterri dans un foyer Emmaüs en Gironde.

C’est là qu’un éducateur lui a proposé de rencontrer un éleveur de brebis de Gironde-sur-Dropt qu’il va séduire en seulement huit jours d’apprentissage. Serge Chiappa, patron du GAEC Beauséjour, séduit par le sérieux du jeune berger et son attention envers les animaux ont été déterminant dans l’acquisition de son contrat d’apprentissage.

Aujourd’hui le jeune Malien travaille et vit à la ferme. Il est scolarisé au CFA de La Réole et suit des cours de français. Le jeune homme s’occupe des brebis de la ferme Beauséjour en compagnie de la doyenne, madame Clémentine Chiappa, 80 ans, qui l’a pris sous son aile. Kékouta Dembélé dit avoir retrouvé une famille.

Il attend maintenant sa carte de séjour et espère pouvoir vivre en France : “Je voudrais peut-être devenir boucher ou travailler dans une cuisine.”

Jeudi il participait à un concours régional d’apprentis bergers à Bazas. Kekouta n’a pas gagné les “Ovinpiades” mais il a fait la fierté de son maître de stage.

Magazine 24 news

(Merci à Sospiro)

Les résultats du concours…

Lyon (69) : L'ISSEP vandalisé par des antifas, Marion Maréchal "attend une réponse forte et prompte de l’État"
« Mon souhait c'est qu'un jour vous puissiez embrasser l'islam » ce sont les paroles d'un frère Christchurch à la première ministre néo-zélandaise

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu