Plein ecran

Affaire Legay (Gilet Jaune) : La version de Macron, Estrosi et du procureur de Nice contredite par les images de CNEWS & France 3 (MàJ : Le procureur finit par admettre l’implication d’un policier)

29/03

29/03/19

«C’est bien le geste d’un policier qui est à l’origine de la chute de Mme Legay», a reconnu Jean-Michel Prêtre lors d’une conférence de presse, revenant ainsi sur ses premières déclarations.

Le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre, a reconnu, vendredi 29 mars, l’implication d’un fonctionnaire de police dans la chute de Geneviève Legay, une manifestante de 73 ans grièvement blessée à la tête à la suite d’une charge policière lors d’une manifestation interdite à Nice, le samedi 23 mars. «C’est bien le geste d’un policier qui est à l’origine de la chute de Mme Legay», a-t-il reconnu lors d’une conférence de presse.

Lors de son premier point presse, lundi 25 mars, le procureur avait livré une tout autre version des faits, assurant que le responsable de la chute de la manifestante n’était pas un agent de sécurité. Il avait alors laissé entendre qu’il pouvait s’agir d’un caméraman ou d’un autre manifestant : « On ne voit pas qui la pousse. Si ce n’est que ce n’est pas un agent de sécurité, qui sont reconnaissables. C’est quelqu’un qui était devant elle, j’en connais trois », avait-il déclaré. Le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, avait également affirmé : « Cette dame n’a pas été en contact avec les forces de l’ordre », dans un entretien le même jour au quotidien Nice-Matin.

(…)

Le Monde


27/03/19

On voit sur la photo Geneviève Legay tomber au sol précisément dans la direction dans laquelle pousse le policier dans la vidéo de CNews. Et un témoin assure d’ailleurs à CheckNews qu’il y a bel et bien «eu un contact» entre la manifestante et le policier.

Si le policier ne pousse pas directement Geneviève Legay, comme l’assure le procureur, la seule hypothèse restante est celle où le policier pousse violemment une personne qui entraînerait dans sa chute Geneviève Legay. Une personne qui serait hors champ sur ces deux images. La vidéosurveillance apporte-t-elle plus d’éléments ? Nous avons tenté de contacter sans succès le parquet de Nice.

Qu’elle ait été touchée directement, comme le suggèrent ces images, ou non, plusieurs journalistes présents sur place assurent à CheckNews que la charge, jugée unanimement «disproportionnée» face à un groupe «très réduit et calme de gilets jaunes», est «à l’origine de sa chute».

CheckNews


26/03/19

Vidéo qui contredit la version officielle du procureur de Nice et Christian Estrosi (LR) sur la chute de Geneviève Legay.

 
@PureTele a analysé image par image la bousculade de Geneviève Legay durant l’Acte XIX des Gilets Jaunes à Nice. Le résultat contredit les propos du procureur Jean-Michel Prêtre et du maire Christian Estrosi selon lesquels la Gilet Jaune n’aurait pas été touchée – donc renversée – par les forces de l’ordre.
– 26 mars 2019

 

Genève : Les dealers protégés par le centre culturel de gauche "C'est notre côté humaniste"
Mis en examen pour « menaces de mort » et « harcèlement moral », Yassine Belattar déprogrammé d'un festival consacré au thème… du harcèlement

Commentaires

Accueil
Menu
X