Plein ecran

Les parachutes bien dorés des anciens dirigeants de Paris Habitat

Mar
2019

L’éviction du directeur général et de deux cadres a coûté plus de 850 000 euros à l’office de HLM en 2016. Des largesses épinglées par l’Agence de contrôle du logement social. Des sommes jugées «excessives pour un organisme investi d’une mission d’intérêt général».

En 2016, lorsqu’une série de scandales avait éclaboussé l’office de HLM Paris Habitat, Anne Hidalgo avait promis des «sanctions très sévères à l’encontre des responsables». La Ville de Paris n’a finalement pas eu la main trop lourde. Le directeur général, Stéphane Dambrine, a certes dû prendre la porte, et deux autres dirigeants avec lui. Mais tous ont bénéficié de conditions de départ généreuses. […]

« Il n’y aura pas de parachute doré, mais une négociation raisonnable », assure alors le président de Paris Habitat, Roger Madec. Problème : le directeur général bénéficie d’un contrat qui paraît solidement bordé. Si bien qu’il part en définitive avec un chèque de 364 976 euros, indique l’Ancols.

Le Monde

Lille : les sans domicile hébergés au Grand séminaire vont-ils retrouver la rue ?
Grande-Bretagne : 1000 Africaines se sont fait "repasser" les seins de force pour ne pas attirer le regard des hommes

Commentaires

Accueil
Menu