Plein ecran

Accro au bronzage, on lui reproche de vouloir « changer de race »

26/03

Depuis son adolescence, Hannah Tittensor, une jeune Irlandaise de 22 ans, a développé une véritable addiction au banc solaire. Son bronzage est tellement extrême qu’on la prend régulièrement pour une femme noire. « Cela me rend tout simplement heureuse », se justifie-t-elle.

C’est suite à un voyage en Turquie que l’étudiante en esthétique est devenue accro aux rayons UV. Elle y consacre au moins trois séances de 15 minutes par semaine. […]

« Drogue Barbie »
Mais Hannah ne se contente pas de simples UV. Elle a également recours à des injections illégales de bronzage qui contiennent de la Melanotan, aussi appelée « drogue Barbie ». Cette hormone synthétique très en vogue dans le milieu du bodybuilding permet d’accélérer le bronzage. Si le produit semble séduisant, il est pourtant dangereux et interdit en Europe et aux États-Unis.

Depuis qu’elle a changé d’apparence, Hannah est la cible de réactions haineuses sur les réseaux sociaux. « Les gens m’attaquent en ligne », regrette-t-elle. « Si vous tapez ‘face noire’ sur Instagram ou même sur Google, mon nom apparait. Les gens m’accusent de vouloir changer de race« .

Source : 7 sur 7

Merci à : Blanche-Neige

Italie : Salvini indique que le jeune Égyptien pris en otage dans le bus n'obtiendra pas la nationalité car son père aurait des antécédents judiciaires (Màj)
Comment la représentation du "modèle noir" est sortie des stéréotypes

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu