Plein ecran

Paris : au salon du survivalisme, attentats et gilets jaunes font recette

25/03

Des travers de porc lyophilisés, des boîtes de 800 grammes de pâtes à la bolognaise à consommer de préférence avant janvier 2043, des sachets de poulet au curry ne périmant pas avant 2032… Bienvenue à un stand assez banal du salon du survivalisme de Paris.

[…] Ses clients seraient-ils des ermites terrés dans des bunkers ? « Non, ce sont des directeurs d’entreprises, des centrales nucléaires, des institutions. Et, depuis peu, les services de certains ministères« , assure-t-elle. Regard interloqué. On n’en saura pas plus sur les ministères en question. Mais depuis qu’un transpalette a amoché la porte du secrétaire d’État Benjamin Griveaux, en marge de l’acte 16 des gilets jaunes, le gouvernement se préparerait-il à l’apocalypse ?

À en juger par ce qui bruisse dans les allées de ce hangar de la Porte de la Villette, l’ombre des gilets jaunes plane bien sur cette cuvée 2019 de la « Survival Expo ». « Avec les débuts de guérilla urbaine dans Paris, les gens ressentent le besoin de se protéger », lance Christophe, un exposant en doudoune orange. Et certains s’équipent ici. Dans ce Nature et Découverte géant, loin de l’image que l’on se fait des survivalistes américains – seuls avec leur boîte de flageolets et anticipant l’Armageddon – les exposants proposent toute une gamme de « treks en milieu hostile », « kits solaires prêts à monter » et autres « plats cuisinés gastronomiques pour un voyage gustatif haut en couleur ». Mais, au menu, il n’y a pas que la survie, l’autonomie, ou l’écologie. Il y a aussi la sécurité. Qu’il s’agisse d’attaque de zombies et d’émeutes parisiennes, les survivalistes, ou « preppers » (ceux qui se « préparent » au pire) comme on les appelle aujourd’hui, sont parés contre toutes les hostilités que notre environnement nous réserve. […]

Depuis plusieurs années, le tournant mercantile du survivalisme s’appuie aussi et surtout sur le climat anxiogène lié aux attentats. « C’est très significatif. En trois ans, on a triplé notre chiffre d’affaires », compte Philippe sur ses doigts. « Depuis le dernier attentat à Strasbourg [le 11 décembre 2018], on observe que les citoyens prévoyants sont déjà équipés », assure ce boxeur.  […]

L’Express

Merci à : Transpâles

Quand Macron dénonçait les violences policières et rendait hommage à Théo (MàJ)
Diversité aux échecs : pour que les blancs ne soient plus toujours les premiers

Commentaires

Accueil
Menu
X