Plein ecran

L’Armée va tester les LBD pour les opérations extérieures

22/03

Selon une note de l’Armée de terre que s’est procurée Le Parisien, le controversé lanceur de balle de défense (LBD), très utilisé contre les Gilets jaunes, va être expérimenté. Si l’idée est retenue, son usage sera limité aux opérations extérieures.

Le ministère des armées l’a martelé vendredi : les militaires de la force Sentinelle appelés à la rescousse dans le cadre de l’acte 19 des Gilets jaunes ne seront en aucun cas équipés de LBD, les lanceurs de balles de défense. Le seront-ils un jour ? « Pas sur le sol français ou dans le cadre de Sentinelle », assure l’armée de terre. La précision n’est pas anodine.

« Ce mandat d’expérimentation précise noir sur blanc qu’il y a interdiction explicite de l’emploi de ces LBD de 40 mm sur le territoire national, démine le colonel Benoit Brulon, du Service d’information de l’armée de terre (Sirpa). Il vise à doter nos troupes de ces lanceurs de balles uniquement en opération extérieure, telles celles que nous avons menées au Kosovo en 2001 ou en Côte d’Ivoire en 2004.» […]

Une telle expérimentation pourrait-elle toutefois préjuger, dans un avenir plus lointain, d’un emploi franco-français ? « Pas à court terme, reconnaît Jean-Marc Tanguy , auteur du blog le Mamouth et spécialiste des questions militaires. Mais quand il y a une voie, il y a un chemin… »[…]

Le Parisien

Un porte-parole de Génération.s suspendu après une plainte pour agression sexuelle
Gilets jaunes. La police teste son nouveau dispositif : «Cette fois, plus de pistolets à bouchon !»

Commentaires

Accueil
Menu
X